"Coup d'Etat" en Guinée équatoriale : des Tchadiens interpellés

"Coup d'Etat" en Guinée équatoriale : des tchadiens interpellés Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une patrouille de soldats équato-guinéens.

Selon une source au ministère tchadien des Affaires étrangères, "une partie" des commerçants tchadiens a été libérée jeudi, après l'audience du ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Zen Cherif, avec le président Teodoro Obiang Nguema mercredi soir à Malabo.

Mercredi, Malabo avait annoncé avoir déjoué un "coup d'Etat".

Selon un communiqué, un groupe de mercenaires étrangers en majorité tchadiens, mais aussi soudanais et centrafricains a voulu le 24 décembre attaquer le chef de l'Etat qui se trouvait dans le palais présidentiel de Koete Mongomo pour les fêtes de fin d'année.

Le pouvoir en place a affirmé que le "coup d'Etat" avait été orchestré par des "militants de certains partis d'opposition radicale avec le soutien de certaines puissances" étrangères.

Lire plus