Immigration: 900 Nigérians prêts à être rapatriés de Libye

Une vague de 500 Nigérians étaient rentrés au pays en février 2017 (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une vague de 500 Nigérians étaient rentrés au pays en février 2017 (illustration).

Le Nigeria commence la plus grande évacuation de masse de ses citoyens bloqués en Libye. Une première vague va arriver samedi au pays, selon l'Agence nationale de gestion des urgences du pays (NEMA).

L'ingénieur en chef de la NEMA, Mustafa Maihaja, qui est actuellement à Tripoli aux côtés du ministre des Affaires étrangères, a déclaré à la BBC qu'environ 900 personnes vont être bientôt ramenées au pays.

"Nous avons dans un camp au moins 335 personnes et plus de 600 dans un autre. Dès lors que le mandat nous a été donné par la loi d'organiser le rapatriement des ressortissants du Nigéria où qu'ils soient, nous attelons à cette tâche", a laissé entendre M. Maihaja.

Lire aussi:

En amont, dit-il, un secrétariat a été mis sur place avec pour mission de coordonner les activités d'un centre d'accueil, les missions de détection en Libye et l'évacuation.

Selon lui, la mission de l'équipe de détection est rechercher et de trouver les Nigérians partout où ils se trouvent en Libye et de les amener à l'aéroport pour leur évacuation immédiate.

Après la rencontre du ministre des Affaires étrangères du Nigeria avec le Premier ministre du gouvernement libyen (GNA) mercredi, le rapatriement de plus de 5000 migrants nigérians retrouvés à Tripoli sera démarré dans les trois prochaines semaines.

Sur le même sujet