Un activiste camerounais arrêté au Nigeria

Le Cameroun a connu en 2017 une révolte menée contre Yaoundé par les régions anglophones. Copyright de l’image AFP
Image caption Le Cameroun a connu en 2017 une révolte menée contre Yaoundé par les régions anglophones.

Ayuk Tambe a été arrêté au Nigeria, en même temps que huit de ses plus proches collaborateurs.

L'activiste, qui s'est autoproclamé président d'une république imaginaire, l'"Ambazonie", s'apprêtait à tenir une réunion dans un hôtel d'Abuja, la capitale du Nigeria, au moment de son arrestation, rapporte le correspondant de BBC Afrique à Yaoundé.

Son arrestation a été rendue publique par le "Council Governement" de ce que les séparatistes appellent "l'Etat d'Ambazonie", que veulent créer Ayuk Tambe et d'autres sécessionnistes.

Dimanche soir, le gouvernement camerounais n'avait pas officiellement réagi à l'arrestation de M. Tambe, pour la confirmer ou la démentir.

Le Cameroun a émis un mandat d'arrêt international contre les responsables de la sécession menée par le "Southern Cameron National Concil", un mouvement interdit par Yaoundé depuis la révolte menée par les régions anglophones camerounaises.

Ayuk Tambe et ses collaborateurs n'ont pas encore précisé de manière publique les limites de l'"Ambazonie".

Sur le même sujet