Cameroun: des responsables scolaires sanctionnés

La rumeur avait conduit à la fermeture de nombreux établissements scolaires et universitaires mardi dans la région. Copyright de l’image AFP
Image caption La rumeur avait conduit à la fermeture de nombreux établissements scolaires et universitaires mardi dans la région.

Au Cameroun, le proviseur et le censeur du lycée de Muyuka ont été relevés de leurs fonctions et immédiatement remplacés.

Muyuka est situé dans la région anglophone du sud-ouest,

Ils ont été formellement identifiés comme les propagateurs de fausses rumeurs sur des attaques contre les établissements scolaires du sud-ouest, selon un communiqué du ministre des Enseignements secondaires.

La rumeur avait conduit à la fermeture de nombreux établissements scolaires et universitaires mardi dans la région.

Sur le même sujet

Lire plus