Côte d'Ivoire: hausse de la production d'or

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné Copyright de l’image AFP
Image caption Le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné

Le gouvernement ivoirien annonce que la production d'or de la Côte d'Ivoire a augmenté de 2,15% à 25 tonnes en 2017.

Des gisements prometteurs sont en cours de développement, selon les autorités.

La production d'or de la Côte d'Ivoire a doublé entre 2011 et 2017, passant de 12 tonnes à 25,395 tonnes, a révèle le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil des ministres.

Le secteur minier dans son ensemble (or, bauxite, nickel, cuivre, fer) n'a représenté que 2,8% du PIB ivoirien en 2017, soit un chiffre d'affaires de 539 milliards de francs CFA, contre 483 milliards de francs CFA en 2016, soit une hausse de 10%.

Il totalisait près de 44.000 emplois directs et indirects fin 2017, en progression de 21% par rapport à 2016 33.000 emplois, selon le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Le secteur minier est appelé à se développer fortement à moyen terme grâce à l'ouverture de nouvelles mines, d'or, de fer, de bauxite et de nickel notamment, a souligné le ministre, pour qui la Côte d'Ivoire ambitionne de devenir un important pays minier d'Afrique de l'Ouest.

Cependant l'orpaillage clandestin reste un véritable fléau qui touche énormément ce pays.

Toute chose qui impacte négativement le développement de ce secteur.

Pour lutter contre le fléau, le gouvernement a mis en place un programme national qu'on a appelé le Programme national de la réglementation de l'orpaillage.

Plus de 400 sites d'orpaillage clandestin ont été fermé dans le cadre de ce programme.

Sur le même sujet

Lire plus