Cameroun: Yaoundé confirme l'extradition du "président d'Ambazonie"
Media playback is unsupported on your device

Le séparatiste Ayuk Tabe détenu à Yaoundé

Le Cameroun vient de mettre fin à plusieurs jours de rumeurs en annonçant officiellement la détention d'Ayuk Tabe et d'une quarantaine d'autres sécessionnistes à Yaoundé.

Le président du mouvement séparatiste anglophone au Cameroun, Sisiku Ayuk Tabe, détenu au Nigeria depuis le 5 janvier, a été extradé lundi à Yaoundé, a affirmé le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

"Un groupe de 47 terroristes, (parmi lesquels se trouve) M. Ayuk Tabe, se trouve depuis quelques heures entre les mains de la justice camerounaise", a indiqué M. Tchiroma dans une déclaration lue à la télévision d'Etat. Les 47 séparatistes étaient détenus au Nigeria, a précisé le ministre.

Sur le même sujet