Namibie : l'armée incapable de nourrir ses troupes

Le président Hage Geingob a imposé des mesures d'austérité pour juguler la crise économique. Copyright de l’image AFP
Image caption Le président Hage Geingob a imposé des mesures d'austérité pour juguler la crise économique.

Des milliers de soldats namibiens seront envoyés en congé durant le mois de février parce que l'armée n'a plus d'argent pour les nourrir.

Selon les informations rapportées par un journal privé du pays, l'armée n'est même plus en mesure de payer les factures d'eau et d'électricité dans sept bases militaires.

Paradoxalement, explique le journal, les soldats qui sont actuellement en congé ont été invités à se présenter au travail.

"Le ministère de la Défense a été frappé par une crise financière après la réduction de son budget, suite à la politique d'austérité du gouvernement qui tente de réduire les dépenses", a fait remarquer la source.

Plan d'austérité

Cette situation a également conduit le président Hage Geingob à interdire aux fonctionnaires d'effectuer des voyages d'affaires à l'étranger.

"Aucune demande de voyage à l'étranger des ministres, sous-ministres et autres responsables politiques ne sera examinée avant la fin du mois de février", a indiqué un communiqué de la présidence.

Le président Geingob a même cessé d'utiliser le jet présidentiel et s'est rendu au récent sommet de l'Union africaine en Éthiopie par un vol commercial régulier.

Lire aussi :

Albertus Aochamub, son porte-parole, a révélé que le chef de l'Etat ne ferait que des voyages essentiels à l'étranger avec des délégations réduites.

Les niveaux de la dette publique du pays ont explosé ces dernières années, conduisant à des avertissements des investisseurs sur les perspectives économiques de l'Etat.

Sur le même sujet