Burkina: un assaillant abattu par la police

Un gendarme burkinabé déployé à Tambao, à 350 kilomètres au nord de la capitale Ouagadougou (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un gendarme déployé à Tambao, à 350 kilomètres au nord de la capitale Ouagadougou (illustration).

Un homme a été tué lors d'une embuscade tendue par des hommes armés contre une patrouille de police à Déou, dans le nord du pays.

Cette attaque perpétrée samedi près de la frontière, visait, selon des responsables de la sécurité, des policiers en patrouille.

Selon un communiqué de la police, une équipe du commissariat de Déou, dans la province de l'Oudalan, a été attaquée vers 15h par des individus armés.

Un assaillant a été abattu au cours des échanges de tirs durant cette mission de sécurisation.

Le Groupement des forces anti-terroristes burkinabé (GFAT) a été déployée pour appuyer la police dans le ratissage de la zone.

Lire aussi :

Depuis 2015, 133 personnes ont été tuées en 80 attaques effectuées par les djihadistes, selon un bilan officiel.

Lundi dernier à Baraboulé, au nord, près de la frontière avec le Mali, deux policiers burkinabè ont été abattus.

Un bataillon des forces anti-terroristes stationné à Nassoumbou avait aussi perdu douze hommes, dans la zone, en décembre 2016.

Sur le même sujet