Mozambique : vers une restriction de l'eau

Les niveaux d'eau de la rivière Sabie sont en baisse à cause de la diminution des précipitations. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les niveaux d'eau de la rivière Sabie sont en baisse à cause de la diminution des précipitations.

L'approvisionnement en eau sera bientôt soumis à des restrictions au Mozambique pour éviter une situation de pénurie.

Les autorités hydrauliques du Mozambique ont mis en garde contre des restrictions imminentes d'approvisionnement en eau.

La mesure va particulièrement affecter Maputo, la capitale et les villes voisines de Boane et Matola.

La diminution des précipitations a fait baisser les niveaux d'eau des rivières Umbeluzi et Sabie, qui fournissent de l'eau aux habitants des zones touchées.

"La pluie ne tombe pas suffisamment à Maputo et au Swaziland, d'où proviennent la plupart des cours d'eau qui alimentent la capitale et les villes de Boane et Matola", a déclaré Agostinho Vilankulos, chef du département de la gestion des rivières de la région sud du pays.

Lire aussi :

"Nous allons réintroduire des restrictions, avec des conséquences évidentes. Ce qui risque de se produire, c'est que certaines régions recevront de l'eau à un rythme incertain", a-t-il ajouté.

L'Afrique du Sud voisine est en train de vivre une situation de pénurie d'eau causée par une sécheresse prolongée.

Sur le même sujet