Afrique du Sud : Ramaphosa élu président

Copyright de l’image Reuters
Image caption Cyril Ramaphosa (à gauche) succède à Jacob Zuma.

Le parlement sud-africain a élu jeudi Cyril Ramaphosa au poste de président de la République pour terminer le mandat de Jacob Zuma.

M. Ramaphosa é été désigné par les parlementaires après à la suite de la démission de M. Zuma survenue mercredi.

Cyril Ramaphosa, chef du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), est "dûment" élu président de la République d'Afrique du Sud, a déclaré le président de la Cour constitutionnelle, Mogoeng Mogoeng, sous les applaudissements des députés.

Le nouveau président de l'Afrique du Sud est un homme politique doublé d'un homme d'affaire prospère.

Président de l'ANC depuis décembre 2017, il a réussi à abréger le mandat de Jacob Zuma en le poussant à la démission.

Désormais, le destin de l'Afrique du Sud est entre ses mains.

M. Zuma a rendu son tablier au terme d'un long combat avec les dirigeants de l'ANC, dont il est membre.

Son gouvernement a été éclaboussé depuis des années par des scandales de corruption dans lesquels il est personnellement mis en cause.

"J'ai décidé de démissionner du poste de président de la République avec effet immédiat, même si je suis en désaccord avec la décision de la direction de mon parti", a déclaré M. Zuma lors d'une allocution retransmise en direct à la télévision.

Sur le même sujet