Centrafrique: des chauffeurs convoyant munitions et drogues condamnés

Centrafrique,bangui,RCA,drogues,armes,pooliciers,ONU
Image caption De la drogue et des munitions ont été découvertes dans le centre de la Centrafrique, cachées dans un camion affrété par une entreprise privée sous contrat avec l'ONU. (Photo d'archives).

Une entreprise travaillant pour l'ONU en Centrafrique, dont des chauffeurs étaient impliqués dans un trafic de munitions et de stupéfiants, a été blanchie par un tribunal de Bambari (centre).

"Nous sommes satisfaits que le tribunal ait officiellement innocenté Ecolog de toute implication dans l'affaire", a déclaré mardi Pierre Dié Chachay, vice-président du service marketing et communication d'Ecolog.

"Ecolog va prendre des mesures pour renforcer ses politiques internes d'éthique et de conformité", a-t-il ajouté.

Cinq personnes - deux chauffeurs, deux assistants et un passager - ont été jugées début février après la découverte de munitions de chasse et de drogue fin janvier à Ippy, dans le centre de la RCA, dans un camion affrété par Ecolog.

Cette entreprise, qui est un fournisseur de services dont le siège social est à Dubaï, travaille sous contrat avec l'ONU en Centrafrique.

Quatre des prévenus ont été condamnés par le tribunal de grande instance de Bambari, le 14 février, à des peines allant de 6 mois à 5 ans de prison, à des amendes, ainsi qu'à verser un franc symbolique à Ecolog, qui s'était constitué partie civile.

Sur le même sujet

Lire plus