Six prédicateurs et dirigeants d'église arrêtés au Rwanda

Copyright de l’image AFP
Image caption L'arrestation de ces prédicateurs intervient après que le président Paul Kagame a publiquement critiqué la semaine dernière ce qu'il appelait un grand nombre d'églises illégales dans le pays.

La police rwandaise a arrêté six prédicateurs et dirigeants de certaines des centaines d'églises récemment fermées par les autorités.

Parmi les dirigeants d'église arrêtés, il y a l'évêque Innocent Rugagi, dirigeant de "l'église Abacunguwe", l'un des pasteurs les plus célèbres du Rwanda.

La police accuse les dirigeants de l'Église de tenir des réunions secrètes en vue de planifier une révolte contre la décision du gouvernement.

Récemment, les autorités de Kigali ont fermées plus de 700 églises qui, selon elles, sont dépourvues d'infrastructures de base. Ces églises étaient aussi accusées de causer une pollution sonore.

Il est reproché à l'évêque Innocent Rugagi d'avoir critiqué "une décision brusque de fermer les églises sans avertissement suffisant".

L'arrestation de ces prédicateurs intervient après que le président Paul Kagame a publiquement critiqué la semaine dernière ce qu'il appelait un grand nombre d'églises illégales dans le pays.

Le chef de l'Etat rwandais s'est demandé si ces églises, selon ses mots, apportent quelque chose d'utile à l'existence des populations.

Il a également déclaré qu'elles représentent des risques à la sécurité.

La police a annoncé mener toujours une enquête approfondie.

Sur le même sujet

Lire plus