Katumbi "devrait revenir en juin"

Moise Katumbi, qui est en exil depuis mai 2016, a déclaré qu'il reviendrait afin de déposer sa candidature pour ces élections qui devraient avoir lieu en décembre. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Moise Katumbi, qui est en exil depuis mai 2016, a déclaré qu'il reviendrait afin de déposer sa candidature pour ces élections qui devraient avoir lieu en décembre.

Le chef de l'opposition congolaise en exil a promis de rentrer chez lui d'ici juin.

Le but de ce retour serait de pouvoir participer aux élections présidentielles en RDC.

Moïse Katumbi, qui est en exil depuis mai 2016, a déclaré qu'il reviendrait afin de déposer sa candidature pour ces élections qui devraient avoir lieu en décembre.

Cependant, il y a une possibilité qu'il soit arrêté dès son arrivée en RDC, puisqu'il a été condamné à trois ans et demi de prison pour une affaire de spoliation immobilière.

M. Katumbi a été rejoint par des partisans à Johannesburg, en Afrique du Sud, alors qu'il dévoilait son nouveau parti "Ensemble pour le changement", qui, espère-t-il, renversera le parti au pouvoir du président Joseph Kabila.

Les élections ont été repoussées à deux reprises, ce qui a provoqué des manifestations violentes dans le pays.

Lire plus