Khartoum se retire des négociations de Doha

Le président Béchir
Image caption Le président soudanais souhaite à present que les négociations se tiennent au niveau national

Le gouvernement soudanais a annoncé le retrait de sa délégation aux négociations de Doha au Qatar sur la paix au Darfour.

Aucun accord sur un cessez- le feu n'a pas pu être trouvé entre Khartoum et le Mouvement pour la justice et l'égalité.

Les deux parties étaient réunis depuis une dizaine de jours pour un énième round de négociations.

Le président Omar el-Béchir avait annoncé mercredi que Khartoum organiserait ses propres négociations si aucun accord n'intervenait d'ici la fin de la semaine.

Le médiateur conjoint Union africaine – Nations unies, Djibril Bassolé, déplore cette décision et espère que le gouvernement soudanais reviendra à la table des négociations. Il a annoncé que de nouvelles propositions seraient formulées sous peu pour tenter de finaliser le processus de paix.