L'Allemagne et la France s'engagent à soutenir l'euro en 2011

Image caption Deux dirigeants européens s'engagent à soutenir cette monnaie

Les dirigeants des deux plus grandes économies européenne, l'Allemagne et la France, ont promis de soutenir l'euro.

Dans une allocution télévisée du nouvel An, la chancelière allemande Angela Merkel a admis que la monnaie unique européenne avait affaire à un test majeur.

Mais elle a dit que celle-ci doit être renforcée, décrivant l'euro comme le fondement de la prospérité de l'Union.

Dans son message du nouvel An, le président français Nicolas Sarkozy a pour sa part a exhorté les français à ne pas écouter ceux qui voulaient que la France abandonne l'euro:

"Ne croyez pas, mes chers compatriotes, ceux qui proposent que nous sortions de l'euro. L'isolement de la France serait une folie. La fin de l'euro serait la fin de l'Europe", a affirmé le président français.

"Je m'opposerai de toutes mes forces à ce retour en arrière qui ferait fi de 60 ans de construction européenne qui ont apporté la paix et la fraternité sur notre continent" a -t-il poursuivi.