Le Niger souffre de la crise ivoirienne

La crise ivoirienne affecte les économies voisines.
Image caption La crise postélectorale se fait sentir au Niger.

Les échanges commerciaux entre le Niger et la Côte d'Ivoire commencent à être affectés en raison de la persistance de la crise postélectorale.

Le volume des importations du Niger connait une baisse notable; il est passé de 1000 à 300 tonnes en deux mois.

Le Niger éprouve donc des difficultés à acheter des produits alimentaires, manufacturés et des matériaux de constructions.

Le représentant du Port Autonome D’Abidjan à Niamey a confirmé au correspondant de BBC Afrique sur place le ralentissement des activités économiques entre les deux pays.

Le Niger importe à hauteur de 35 milliards de francs des produits en provenance de la Côte d’Ivoire.

De leur côté, les exportateurs nigériens n’arrivent pas à ravitailler convenablement la Côte d'Ivoire en bétail et en oignon, à cause des tracasseries sur la route. Ils essaient d’écouler leurs produits vers le Ghana, le Togo ou encore le Nigeria.