Algérie : 42 blessés à la manifestation

manifestants à alger
Image caption La police a dispersé la manifestation de l'opposition à alger

Saïd Sadi le président du parti d'opposition Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), organisateur de cette manifestation avortée a déclaré qu'il y a eu 42 blessés, dont deux grièvement.

"Il y a eu également de nombreuses interpellations" parmi les manifestants, a précisé Saïd Sadi.

Des heurts ont opposé devant le siège du RCD quelque 300 personnes à plusieurs dizaines de policiers équipés de matraques, de grenades lacrymogènes et de boucliers en plexiglas.

Sept policiers ont été blessés, dont deux sont dans un état grave, lors de ces heurts avec des partisans du RCD. Selon la police cinq personnes ont été interpellées.

Les autorités d'Alger avaient interdit cette "manifestation pour la démocratie" mais le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie l'avait maintenue.

Ses partisans devaient partir vers 10H00 GMT du siège du parti en direction de la Place de la Concorde, à environ un kilomètre, d'où devait débuter cette "marche pour la démocratie" en direction de l'Assemblée nationale populaire.

La police déployée en masse, appuyée par des véhicules blindés et des hélicoptères les avaient bloqué à l'intérieur du siège et a fermé tous les accès au centre d'Alger.