Gabon: l’opposant Mba Obame se réfugie à l’ONU

L'opoposant gabonais
Image caption André Mba Obame

L’opposant gabonais André Mba OBAME s’est réfugié ce mercredi dans les bureaux des nations unies à Libreville.

Mardi, devant ses partisans, l’ex ministre de l’intérieur arrivé troisième à la présidentielle de août 2009 s’est autoproclamé, président du Gabon.

Il a également mis sur pied un gouvernement de 18 membres . En réaction, le ministre de l’intérieur a qualifié cette démarche de haute trahison ; et annoncé la dissolution de l’Union Nationale, une coalition de formations politiques de l’opposition dont fait partie André Mba Obame.

Le ministre de l’intérieur a également averti qu’André Mba Obame s’exposait à des poursuites judiciaires et à la levée de son immunité parlementaire. Selon le correspondant de BBC Afrique, la gendarmerie et l’armée ont quadrillé tous les points névralgiques du pays.

Mercredi, l’Union Africaine a exprimé sa surprise et sa préoccupation. Selon l’U.A. Cette annonce d’André Mba Obame était de nature à porter préjudice à l’intégrité des institutions légitimes, à la paix, à la sécurité et la stabilité du Gabon.

L’Union Africaine a encouragé tous les acteurs politiques gabonais à privilégier le dialogue.