Egypte: des centaines de manifestants arrêtés

Manifestations en Egypte Copyright de l’image Reuters
Image caption La police égyptienne face aux manifestants

Deux personnes ont été tuées lors des plus récentes manifestations anti-gouvernementales en Egypte,

portant à 6 le nombre de personnes tuées en deux jours de mouvement social.

Il s'agit cette fois d'un policier et d'un manifestant.

La police a fait des gaz lacrymogènes pour disperser les milliers de manifestants, qui continuent de se rassembler malgré l'interdiction.

"J'ai décidé de me joindre au mouvement parce que je manifeste pour de l'espoir," un des manifestants, Zakaria, a déclaré à la BBC "je manifeste pour le changement, je manifeste contre un gouvernement qui n'écoute pas son peuple, contre un gouvernement qui se croit intouchable, contre un gouvernement qui est au pouvoir depuis 30 ans. Il a 82 ans. Cet homme ne me représente pas. Il ne représente pas le peuple Egyptien qui est bien meilleur que lui."

L'opposant égyptien Mohamed ElBaradei, en séjour à l'étranger ces dernières semaines, a annoncé son retour.

Il a indiqué qu'il va prendre part aux manifestations anti-gouvernementales, les plus importantes du genre depuis l'arrivée au pouvoir de M. Moubarak en 1981.

La secrétaire d'état américaine, Hillary Clinton, a invité le gouvernement égyptien à autoriser les manifestations pacifiques.