Kibaki nomme de nouveaux responsables de la justice

Mwai Kibaki, le président du Kenya
Image caption Mwai Kibaki, le président kenyan change la tête de l'appareil judiciaire

Le président kenyan, Mwai Kibaki, a fait plusieurs demandes de dérogation visant à convaincre la Cour pénale internationale que le Kenya est en mesure

de poursuivre les responsables politiques, accusés d'être impliqués dans les violences post élections de 2007.

Il a nommé de nouveaux responsables de l'appareil judiciaire.

Le Kenya espère également obtenir le soutien de l'Union Africaine lors du sommet d'Addis-Abeba en Ethiopie. Nairobi a déjà demandé a l'UA de soutenir ses tentatives

visant à la poursuite des suspects de ces tensions post électorales devant les tribunaux kenyans, en lieu et place de la Cour Penale Internationale déjà impliquée dans ce dossier