Dette : Moodys dégrade l'Egypte

Le président Hosni Moubarak a procédé à de nouveaux changements dans la composition du gouvernement face aux inquiétudes suscitées par l’impact des mouvements sociaux sur l'économie.

Les informations indiquent qu'il a remplacé le ministre des Finances Youssef Boutros-Ghali.

Cette décision intervient après qu'une agence de notation financière internationale, Moodys, eut baissé la note de la dette de l'Egypte en indiquant que les perspectives du pays sont passées de "stables" à "négatives"

Le ministre de l'Intérieur, Habib al Adly, a également été remplacé.

D'autres part, des milliers de ressortissants étrangers, surpris par les manifestations de masse contre le gouvernement, ont commencé à être évacués d'Egypte.

Les premiers citoyens américains candidats à l’évacuation sont transférés aujourd'hui du Caire à Chypre, dans le cadre d'une opération organisée par les Etats-Unis.

La Chine, le Japon et l'Australie ont envoyé des avions pour ramener leurs ressortissants, alors que des centaines d'étrangers sont bloqués à l'aéroport international du Caire.