BBC navigation

Cameroun : un ancien premier ministre arrêté

Dernière mise à jour: 16 avril, 2012 - 18:49 GMT
Le président Paul Biya

Le gouvernement camerounais a lancé l’opération "Epervier" pour lutter contre les détournements de deniers publics

L'ancien Premier ministre camerounais Inoni Ephraïm et l'ex-ministre d'Etat en charge de l'Administration territoriale Hamidou Yaya Marafa ont été arrêtés dans le cadre de l'opération Epervier de lutte contre la corruption

Mallette en main, vêtu d’un costume bleu-nuit, Inoni Ephraïm a été conduit à la prison centrale de Yaoundé à 12h GMT. Il était à bord d’un car de la gendarmerie.

L’ancien Premier ministre a été déféré par le procureur de la république après un passage au bureau du juge d’instruction.

L’ancien chef de gouvernement camerounais, Inoni Ephraïm a été précédé d’une heure à la prison centrale de Yaoundé par Marafa Hamidou Yaya, ex-ministre d’Etat en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

La Prison centrale de Yaoundé accueille ainsi deux anciens collaborateurs du président Paul Biya.

Avant d’être nommé premier ministre, Inoni Ephraïm a été, entre autres, secrétaire général adjoint de la présidence de la république.

Marafa Hamidou Yaya a, quant à lui, occupé notamment les fonctions de secrétaire général de la présidence de la république.

Ces anciens collaborateurs du chef de l’Etat camerounais sont accusés de malversations financières dans le cadre de l’achat d’un avion présidentiel baptisé "Albatros".

En fait, Yaoundé avait réceptionné un appareil jugé défectueux qui causa assez de frayeurs lors du vol inaugural.

D’autres personnalités sont déjà aux arrêts dans le cadre de la même affaire : un autre proche collaborateur du chef de l’Etat, l’ancien ministre d’Etat et secrétaire général de la présidence de la république, Atangana Mebara et l’ancien administrateur de la défunte Cameroon airlines, Yves Michel Fotso, fils du milliardaire homme d’affaires Fotso Victor.

L’opération de lutte contre les détournements de deniers publics "Epervier" a déjà mis aux arrêts, en six ans, une vingtaine de ministres et directeurs généraux.

Les proches des mis en cause n’arrêtent pas de dénoncer ce qui, selon eux, est une manipulation de la justice et des règlements de comptes aux relents politiques.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.