Cybercriminalité : un Américain enlevé

Confusion au Benin autour de la disparition annoncée d’un citoyen américain depuis la semaine dernière. Les rumeurs qui circulent à ce propos, font état d’un probable enlèvement.

Apparemment, rien n’est encore clair dans cette affaire. Une constante tout de même : les représentations diplomatiques des Etats-Unis aussi bien au Nigeria qu’au Benin voisin confirment la disparition d’un citoyen américain perdu de vue depuis le 22 mai dernier.

L’homme dont l’identité n’est pas révélée serait rentre au Benin ce jour-la même en provenance du Togo.

L’alerte a été donnée par une porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis au Nigeria citée par nos confrères de l’Agence France Presse.

Une source anonyme à la police béninoise a confirmé à la BBC la « préoccupation » de la représentation diplomatique américaine au Benin.

L’ambassadeur des Etats-Unis aurait d’ailleurs rencontré la haute hiérarchie policière vendredi dernier selon la même source.

Du côté de l’ambassade américaine au Benin, on est peu bavard sur la question.

D’abord réticente à toute déclaration à la presse à ce sujet pendant 4 jours, l’ambassade annonce mardi sur son site internet qu’un citoyen américain a été récemment kidnappé au Benin ; sans autre précision.

Le message précise toutefois qu’il n’y a "aucune raison de croire que d'autres citoyens ou intérêts américains soient en danger".

Des sources policières concordantes mais qui requièrent toutes l’anonymat indiquent que l’enquête privilégie la piste de la cybercriminalité.

Il y a de fortes chances que l’homme soit tombé dans un piège. Une autre source policière a indiqué à l’AFP toujours sous le sceau de l’anonymat que les supposés ravisseurs de la victime seraient rentrés en contact avec sa famille aux Etats-Unis aux fins d’obtenir une rançon.

En raison de l’absence de toute déclaration officielle, on n’en sait toujours pas plus ni sur l’endroit précis de l’enlèvement ni sur l’identité exacte du porte disparu.

Les enlèvements sont rares au Bénin une ancienne colonie francaise qui compte environ 9 millions d'habitants, contrairement au Nigeria où de nombreuses personnes ont été enlevées après avoir piégées sur internet où on leur faisait miroiter des affaires mirobolantes.