BBC navigation

20 membres de Boko Haram tués

Dernière mise à jour: 13 août, 2012 - 09:58 GMT

Les forces armée nigérianes annoncent avoir tué 20 membres présumés du groupe militant islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays.

Un membre des forces gouvernementales a également péri dans la fusillade, dans la ville de Maiduguri.

Depuis l'été 2009, Boko Haram a mené de nombreux attentats à la bombe et attaques à main armée sur des églises et d’autres cibles qui ont fait plus de 1.000 morts au Nigeria, premier producteur de pétrole et pays le plus peuplé d'Afrique.

Ces attaques ont eu lieu pour la plupart dans le nord et le centre du pays.

Le groupe a intensifié ses attaques depuis le début du ramadan.

Le groupe veut imposer la loi islamique dans l’ensemble du pays, qui compte une large population chrétienne et animiste dans le sud.

Dimanche, l’armée dit être intervenue sur des renseignements indiquant qu’un nombre de membre de Boko Haram se réunissaient à Maiduguri.

“Nos hommes se sont mobilisés ce qui a entrainé une fusillade. 20 suspects terroristes ont été tués”, a déclaré un responsable de l’armée.

Selon l’AFP, un porte-parole de Boko Haram, se présentant sous le nom de Abul Qaqa, et qui a déjà parlé aux journalistes à plusieurs occasions, a affirmé au cours d'une conférence de presse par téléphone que les informations de l'armée sur la mort d'une vingtaine de membres du groupe étaient fausses.

"Ils n'ont réussi à tuer que des civils innocents.", a-t-il ajouté.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.