BBC navigation

Burkina: affrontements meutriers

Dernière mise à jour: 16 août, 2012 - 05:34 GMT

manifestations meurtières dans le sud ouest du Burkina

Révoltées par la mort d'un des leurs, les populations du village de Tonkar, au sud-ouest du pays, ont exercé des représailles sur des biens publics et privés, entraînant un deuxième mort.

Les habitants de Tonkar, petit village situé à quelques encablures de Gaoua, sont remontés contre tout et tout le monde depuis quelques jours.

La raison de cet accès de colère : la découverte du corps de Francis Kambou, un enfant du village, parti dimanche au marché de la grande ville vendre deux chèvres et un poulet, pour préparer la rentrée scolaire prochaine.

C'est le seul moyen qu'avait trouvé sa mère pour permettre à Francis Kambou qui vient de réussir au certificat d'études primaires, de se confectionner une tenue scolaire et de s'acheter quelques fournitures pour la classe de sixième.
C'est de retour du marché qu'il sera tué en route.


Escalade


La découverte de son corps dans la matinée du mardi finira d'exacerber la colère des habitants de Tonkar. Le temps mis par la gendarmerie pour les constats d'usage a été considéré par les manifestants comme un manque d'intérêt.

Et c'est en tenue de chasseurs, armés de fusils, de gourdins et de machettes qu'ils sont descendus en ville pour demander des comptes à l'administration. Des barrages ont été dressés sur la route menant à la ville, des hangars et des domiciles ont été incendiés par les manifestants et un autre corps a été découvert mercredi dans la ville.

Devant la dégradation de la situation, les autorités administratives conduites par le gouverneur de la région se sont rendus dans le village de Tonkar. Les populations ont accepté de lever les barrages, mais ont donné 72 heures aux pouvoirs publics, pour faire la lumière sur la mort du petit Francis.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.