BBC navigation

Attentats à la voiture piégée à Tripoli

Dernière mise à jour: 19 août, 2012 - 10:52 GMT
Les forces de sécurité examinent les débris d'un véhicule

Les forces de sécurité examinent les débris d'un véhicule près du ministère de l'Intérieur.

Deux personnes ont été tuées, quatre blessées par les deux explosions qui se sont produites tôt le matin le jour de l'Aïd el-Fitr qui marque la fin du ramadan.

Une voiture a explosé près d'une académie militaire sur l'avenue d'Omar al-Mokhtar dans le centre de Tripoli, faisant deux morts et quatre blessés.

Le second véhicule, un taxi, avait explosé dans une ruelle à côté du ministère de l'Intérieur mais il n'y a pas eu de victime.

Le chef de la sécurité à Tripoli, le colonel Mahmoud al-Cherif, a indiqué que les explosions avaient été déclenchées à distance par un système de télécommande.

Il a accusé des partisans de l'ancien régime de Mouammar Kahdafi d'être derrière ces attentats depuis la Tunisie et l'Algérie.

Le 3 août l'explosion d'une voiture piégée dans le centre de Tripoli avait fait un blessé.

Ces dernières violences n'ont pas empêchées des centaines de fidèles d'accomplir la prière sur la place des Martyrs moins de deux heures après les attentats et à quelques centaines de mètres des endroits endommagés.

Elles interviennent quelques jours après la première passation pacifique du pouvoir entre le Conseil national de transition et le Conseil général national (CGN) issu des élections du 7 juillet.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.