Mali: la Cédéao se réunit à Abidjan

  • 17 septembre 2012
mali
Image caption Des combattants d'Ansar Dine, parmi les groupes islamistes qui contrôlent le Nord du Mali.

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de la Cédéao se réunissent lundi à Abidjan pour examiner les modalités d’une intervention armée au Mali.

Les ministres vont étudier les propositions des chefs d’état-major de la Cédéao, qui se sont réunis vendredi et samedi à Abidjan.

Le président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, avait officiellement demandé début septembre l’aide militaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest pour reconquérir le Nord du pays, contrôlé par des groupes islamistes.

Les ministres de la Cédéao vont également discuter de la situation en Guinée-Bissau.

Zones d’ombres

La requête de Dioncounda Traoré avait déplu à l’ex-junte au Mali, qui ne veut pas de troupes étrangères à Bamako.

Les autorités maliennes ont indiqué qu’elles ne voulaient pas que des troupes ouest-africaines combattent, mais qu’elles apportent un soutien logistique et aérien, et maintiennent l’ordre dans les villes du nord reconquises.

La réunion de lundi devra donc éclaircir ces zones d’ombres, afin de préparer une future demande de résolution aux Nations Unies.

La semaine dernière, le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, avait déjà souligné que les pays d'Afrique de l'Ouest demandent "plus de cohérence politique et militaire" avec Bamako avant toute démarche devant les Nations unies.

Une conférence internationale sur le Sahel, présidée par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, est prévue le 26 septembre à New York.

Lire plus