Khartoum et Juba discutent en Ethiopie

Les deux dirigeants tentent de parvenir à un accord sur la délimitation des frontières et la répartition des revenus pétroliers.

Les troupes des deux pays se sont affrontées en avril, moins d'un an après l'accession du Soudan du Sud à l'indépendance.

La première phase du sommet d'Addis Abeba a été brève.

Moins d'une heure après le début des discussions entre les deux présidents, le médiateur et le Premier ministre éthiopien, les délégations sont rentrées à l'hôtel.

Selon un responsable soudanais, les principaux négociateurs vont se rencontrer pour tenter d'aplanir leurs divergences.

Les deux présidents devraient s'entretenir une deuxième fois dans le courant de la journée.

Ce responsable indique que la principale difficulté concerne le secteur appelé "14 miles", sur lequel un accord est nécessaire avant l'établissement d'une zone tampon démilitarisée.

Un ministre sud-soudanais a déclaré à la BBC que la formulation exacte du projet d'accord n'avait pas encore été définie.

La communauté internationale exerce d'intenses pressions sur les deux pays pour les inciter à mettre un terme à leur conflit.

L'ONU a menacé de prendre des sanctions si un accord n'est pas trouvé.