Le seul rescapé français du Joola

Patrice Auvray est un ressortissant français qui vit au Sénégal. Il y a dix ans il était sur le Joola quand il a chaviré avant de couler.

Quand l'accident s'est produit, il était dans une cabine avec son amie défunte. Il n'a eu la vie sauve que parce qu'il savait nager : il a pu sortir de l'intérieur du bateau qui était couché sur le côté, nager pendant plus d'une heure avant de pouvoir monter sur le bateau retourné et attendre des secours toute une nuit.

La marine nationale ne viendra les récupérer que le lendemain au lever du jour.

A l'occasion du dixième anniversaire de la catastrophe, il a publié un livre qu'il a intitulé "Souviens-toi du Joola". "Témoignage d'un rescapé en mémoire des 2000 victimes abandonnées."

Pour lui, les autorités sénégalaises ont rejeté toutes leurs responsabilités sur le capitaine Diarra qui est officiellement mort dans le naufrage.

Pour honorer la mémoire de toutes les victimes, il attend toujours que justice leur soit rendue. Le dossier a été clos au Sénégal mais en France, les procédures se poursuivent.

Comme d'autres rescapés et famille de victimes, il déplore que le président Macky Sall ait décidé au mois d'août dernier de ne pas rouvrir le dossier.