Un édile kenyan assasiné

Image caption Oscar Mwamnuadz, le chef du MRC, dans sa cellule le 15 octobre 2012, après son arrestation lors d'un raid à son domicile.

Un édile du canton de Kombani au Kenya est mort poignardé, en représailles de l'arrestation d’un chef indépendantiste, selon la police.

Le haut responsable, Salim Changu, aurait été assassiné par des membres du Conseil républicain de Mombasa , le MRC, qui soupçonnaient la victime d'avoir fourni des informations à la police pour l’arrestation d’Oscar Mwamnuadzi, le chef du MRC.

Il a été arrêté lundi, lors d'une opération au cours de laquelle deux militants présumés ont été tués, a annoncé la police.

Le MRC réclame l'indépendance de la province de la Côte du Kenya du reste du pays. La tension monte au Kenya à l’approche des élections générales de mars 2013.

Plus de 100 personnes ont été tuées depuis le mois d'août dernier dans des violences inter-ethniques dans le district de la rivière Tana (Sud-Est du Kenya), lors des incidents les plus meurtriers depuis d'élection présidentielle contestée de 2007.

Les autorités kényanes ont déclaré la guerre au MRC qu'elles accusent d'activités criminelles, bien que la justice kényane ait levé en juillet dernier l'interdiction qui frappait le mouvement depuis 2010.