Ansar Dine annonce une trêve

Ansar Dine, l'un des groupes islamistes qui opèrent dans le nord du Mali, a appelé à un "dialogue politique" et s'est engagé à observer "un arrêt total des hostilités".

Image caption Ansar Dine est l'un des groupes islamistes qui opèrent dans le nord du Mali.

L'annonce a été faite à l'issue d'un entretien à Ouagadougou entre une délégation du groupe islamiste et le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne.

Depuis quelques semaines, la médiation burkinabé tente de convaincre les responsables d Ansar Dine de couper les liens avec Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), deux des groupes islamistes qui opèrent dans le nord du Mali.

Pendant ce temps, des chefs d'état-major des pays membres de la CEDEAO peaufinent à Bamako leur stratégie pour une intervention militaire au Mali.

Ils travaillent sur la base d'un document élaboré pendant une semaine d'activités de planification par des experts militaires africains et onusiens.

Le document adopté sera soumis à l'approbation de l'ONU qui doit se prononcer sur un éventuel déploiement militaire au Mali.