Sénégal: Karim Wade va être interrogé

Image caption Karim Wade à Rufisque en 2010.

Au Sénégal, Karim Wade, le fils de l’ex-président sénégalais, a été convoqué à la gendarmerie le 15 novembre prochain, a annoncé le procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndaw.

Karim Wade, un ancien ministre, est convoqué à la Section de recherches de la gendarmerie.

La Cour a été créée récemment par l’actuel président Macky Sall.

Outre Karim Wade, d'autres anciens dignitaires sont visés par cette procédure: les ministres Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé, Madické Niang et Samuel Sarr, Tayibou Ndiaye, ancien directeur général du Cadastre et Doudou Diagne, ancien directeur général de l’Urbanisme, a indiqué Alioune Ndaw lors d’une conférence de presse.

La Cour a démenti l’information selon laquelle un mandat d’arrêt international avait été lancé contre le fils de l’ex-président, précisant la procédure était à l’étape des enquêtes.

Karim Wade, qui avait déjà été interrogé par les enquêteurs, devra à nouveau s’expliquer sur les millions de dollars découverts sur un compte en banque, et qu’il affirme être un cadeau de son père.

Il est soupçonné par la justice d’avoir détourné ces sommes alors qu’il était ministre de la Coopération internationale, des transports aériens, des infrastructures et de l’énergie entre 2009 et 2012.