Egypte : un réseau de trafic de bébés démantelé

  • 11 novembre 2012
Un bébé (Archives)
Image caption Un bébé (Archives)

La police égyptienne annonce avoir démantelé un réseau de trafic d’enfants, qui aurait vendu 300 nouveau-nés sur période de trois ans.

Deux infirmières et un médecin d’une clinique au Caire sont parmi les personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête.

La police affirme être à la recherche du directeur de l’hôpital.

Ils sont soupçonnés d’avoir effectué des césariennes sur des femmes portant des enfants non désirés, et vendu ensuite les bébés à des couples sans enfants.

L’adoption n’est légale en Egypte que lorsque la santé de la mère est en jeu.

Le pays s’appuie sur la loi islamique en ce qui concerne certaines dispositions du droit de la famille.

Les enfants ne peuvent pas porter le nom de leurs familles adoptives.

Ce commerce illégal de bébés aurait donc permis aux couples de contourner les restrictions.