Mali : la Cédéao approuve le plan

  • 12 novembre 2012
Le plan d’intervention militaire a été approuvé (archives)
Image caption Le plan d’intervention militaire a été approuvé (Archives)

Les dirigeants des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont approuvé le plan d’intervention militaire, destiné à la reconquête du nord du Mali, sous le contrôle des groupes islamistes.

Le président ivoirien et président en exercice de l’organisation sous-régionale, Alassane Ouattara, a précisé à l’issue d’un sommet qui s’est tenu ce dimanche à Abuja au Nigeria, que le plan prévoit le déploiement de 3.300 soldats.

La force d’intervention sera composée des pays de la Cédéao comme le Nigeria, le Burkina Faso, le Niger et le Togo.

D’autres pays à l’instar de l’Afrique du Sud et du Tchad pourraient également y participer.

Avant d’être mis en œuvre, le plan devra recevoir l’approbation du conseil de sécurité de l’ONU.

Les chefs d’Etat ont toutefois insisté ce dimanche, que l’option du dialogue avec les islamistes est toujours à l’ordre du jour.