Le Royaume-Uni suspend son aide au Rwanda

David Cameron.
Image caption Le Premier ministre britannique David Cameron.

Le département du Développement international a renoncé à verser les fonds (un peu plus de 25 millions d'euros) destinés au Rwanda le mois prochain.

Cette décision est liée à ce que les autorités britanniques ont appelé des "informations crédibles et irréfutables" faisant état de l'implication de Kigali dans la rébellion qui sévit dans l'est de la RDC.

Dans un rapport rendu public la semaine dernière, des experts de l'ONU ont accusé le Rwanda et l'Ouganda de soutenir, à des degrés divers, le M23.

Kigali et Kampala démentent toute implication dans ce conflit.

Le Royaume-Uni a, par ailleurs, annoncé l'augmentation de son aide à la RDC pour porter secours aux milliers de déplacés enregistrés après les récents affrontements dans le Nord-Kivu.

Toutefois, selon plusieurs témoignages, les rebelles se retiraient vendredi de collines surplombant Saké, non loin de Goma.

Ce retrait s'effectue dans le cadre d'un accord conclu à Kampala sous l'égide de pays de la région des Grands Lacs.

Les rebelles se sont également engagés à quitter la ville stratégique de Goma qui est passée sous leur contrôle le 20 novembre.

Le gouvernement congolais a, de son côté, promis d'examiner les revendications des rebelles.