Tunisie: des syndicalistes agressés

  • 4 décembre 2012
Des membres du syndicat UGTT se sont heurtés à des manifestants islamistes, à Tunis, le 4 décembre 2012.

Des syndicalistes ont été attaqués mardi à Tunis par des islamistes proches du pouvoir armés de couteaux et de bâtons.

Les manifestants du principal syndicat tunisien, l’UGTT, s'étaient rassemblés pour le 60ème anniversaire du meurtre Farhat Hached, le fondateur de l'UGTT, devant le siège de l'organisation.

Plusieurs dizaines de personnes, des islamistes proches du parti au pouvoir Ennahda, les ont alors attaqués.

La police est intervenue pour les séparer, mais les heurts ont fait néanmoins quelques blessés.

Les islamistes portaient des pancartes, et scandaient: “UGTT, vous êtes des voleurs, vous voulez détruire le pays”.

Le secrétaire général adjoint de l'UGTT Hfaïdh Hfaïedh a accusé la Ligue de protection de la révolution, une organisation proche des islamistes au pouvoir aux méthodes brutales, d'être responsable de l'agression.

Le mouvement islamiste Ennahda, qui dirige le gouvernement, a dénoncé "fermement la violence contre les manifestants" et a appelé à la "retenue".

L'UGTT a été accusée par des partisans des islamistes d'être responsable des cinq jours d'affrontements la semaine dernière entre policiers et manifestants, dans la ville de Siliana, alors que le syndicat organisait une grève générale.