Egypte: la pression sur Mohamed Morsi

  • 5 décembre 2012
Manifestation au Caire
Image caption Manifestation au Caire

Les opposants au chef de l’état égyptien Mohamed Morsi ont annoncé ce mercredi matin, qu'ils ne quitteront pas le palais présidentiel du Caire, jusqu'à ce que le président renonce à ses nouveaux pouvoirs élargis et au projet de la future constitution sous sa forme actuelle.

Hier des dizaines de milliers d'opposants ont encerclé, obligeant les services de sécurité à exfiltrer le président.

L’Egypte vit une grave crise politique depuis le décret du 22 novembre, par lequel Mohamed Morsi, premier président islamiste du pays, a considérablement élargi ses pouvoirs, mettant ses décisions à l'abri de tout recours en justice.

La Constitution, votée à la hâte par une assemblée constituante dominée par les islamistes, est rejetée par l’opposition.