L'armée égyptienne appelle au dialogue

Des policiers anti-émeute devant le palais présidentiel
Image caption La police anti-émeute devant le palais présidentiel

L'armée égyptienne lance un appel au dialogue, estimant dans un communiqué que c'était "la meilleure et la seule voie" de résoudre la crise qui oppose le président islamiste Mohamed Morsi à l'opposition depuis plus de deux semaines.

L'armée prédit un désastre si la crise actuelle se poursuit. Le texte constitue la première réaction officielle de l'armée aux troubles provoqués par un décret présidentiel controversé et qui attribue des pouvoirs exceptionnels au chef de l'Etat Mohamed Morsi.

Le calme régnait samedi matin aux abords du palais présidentiel au Caire, assailli la veille par une foule manifestant contre le président. Cependant, la grave crise politique qui divise le pays persiste malgré le possible report d'un référendum décrié par l'opposition. D'ailleurs, le vote des égyptiens vivant à l'étranger a été reporté.

Une centaine de manifestants étaient toujours à proximité du palais ce samedi matin, dans le quartier d'Héliopolis, sous surveillance militaire.

Vendredi soir, plus de dix mille opposants au président islamiste Mohamed Morsi s'étaient massés devant la présidence. Nombre d'entre eux étaient parvenu à franchir les barbelés pour s'approcher sans incident des murs du complexe présidentiel, sans toutefois y pénétrer.