Mali: vers le report des assises nationales?

Image caption La société civile et des partis politiques demandent le report des assises nationales.

A moins de 24 heures du début des concertations nationales des forces vives prévues du 11 au 13 décembre, la société civile demande le report du rendez-vous.

Ces organisations estiment qu’un report permettra de mieux préparer la rencontre.

Le front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république, FDR, fort d’une quarantaine de partis politiques dont l’ADEMA, le parti du président Dioncounda Traoré, a dit qu’il boycottait les assises.

La tenue des assises est une recommandation des forces vives du Mali et figurait dans le communiqué final du sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO, tenu le 3 mai à Dakar au Sénégal.

L’objectif est de doter la transition d’une feuille de route consensuelle et d’organes complémentaires. Il est prévu de discuter de la mise en place de commissions nationales aux négociations pour entamer le dialogue avec les groupes armés qui occupent le nord

Cependant, depuis plusieurs mois, les assises sont reportées suite à des inquiétudes exprimées notamment sur les termes de références, la composition de la commission d’organisation et les objectifs qui leur sont assignés.