Susan Rice renonce au département d'état

Image caption Susan Rice restera ambassadrice de l'Onu aux Nations unies.

Susan Rice a adressé une correspondance au président américain Barack Obama et dans laquelle elle lui a demandé de ne plus considérer sa candidature pour une nomination au poste de secrétaire d'état.

Depuis plusieurs semaines, Susan Rice faisait l’objet de vives polémiques.

Elle a été accusée par la gauche américaine d'avoir soutenu des despotes africains et de protéger le Rwanda de Paul Kagamé dans ses incursions en RDC en bloquant les sanctions internationales à l’Onu.

Susan Rice était déjà sur la sellette depuis l'affaire de l'attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi. Les républicains l’accusaient d’avoir trompé le public américain sur la nature de l’attaque.

C'est désormais le sénateur démocrate John kerry qui est pressenti pour remplacer Hilary Clinton au secrétariat d’état.

Le président Barack Obama, proche de Mme Rice, a dit avoir pris acte de cette décision mais il dénoncé les attaques "injustes" contre celle qui restera,a-t-il précisé, à la tête de la représentation américaine aux Nations unies, un poste qu'elle occupe depuis 2009.