Somalie: 22 otages des pirates libérés

  • 23 décembre 2012
Un Somalia pirate
Image caption Un pirate somalien sur une plage où est échoué un bateau de pêche taïwanais après le paiement d'une rançon pour la libération de l'équipage (23 09 2012).

Les autorités de la région autonome du Puntland dans le nord-est de la Somalie ont annoncé dimanche dans un communiqué avoir libéré 22 otages capturés à bord du navire MV Iceberg One en mars 2009 près des côtes yémenites.

Le MV Iceberg - un roulier de 4.000 tonnes battant pavillon panaméen et appartenant à une compagnie dont le siège est à Dubaï - avait été capturé avec 24 membres d'équipage venus du Yemen, d'Inde, des Philippines, du Ghana, du Soudan et du Pakistan.

Selon le communiqué les 22 otages secourus montrent, des "signes de torture physique et de maladie".

Les autorités du Puntland ne donnent aucune indication sur ce que seraient devenus les deux otages manquants.

L'opération pour libérer les otages et le navire avait été lancée le 10 décembre à partir du village côtier de Garaad, près duquel mouillait le bateau dans de la région de Mudug.

Plusieurs pirates qui tentaient de livrer des armes au navire, ont été tués au cours d'un affrontement.

Les actes de piraterie au large des côtes somaliennes ont fortement baissé cette année, en grande partie grâce au renforcement des patrouilles navales anti-piraterie et de la sécurité armée à bord des navires marchands et de pêche dans le Golfe d'Aden et l'Océan indien.