Un nouvel émissaire onusien à Bissau

  • 1 janvier 2013
Image caption Jose Ramon Horta, Prix Nobel de Paix, a été une cheville ouvrière pour le retour de la paix dans son propre pays.

Le Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon, a désigné l'ancien Président du Timor Oriental, José Ramos-Horta, comme son représentant spécial pour la Guinée-Bissau.

Il a été désigné en remplacement du diplomate rwandais Joseph Mutaboba dont le mandat prend fin le 31 janvier.

Dans un communiqué, le secrétaire général explique son choix, en soutenant que José Ramos-Horta a plus de trente ans d'expérience en diplomatie et en politique au service de la paix et de la stabilité au Timor oriental et ailleurs

Le communiqué précise que que M. Ramos-Horta, 63 ans, dirigera le Bureau des Nations unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (Uniogbis).

Le Rwandais qu'il remplace entretenait des rapports difficiles avec les autorités bissau-guinéennes qui avaient demandé son remplacement.

Et conformément à leur volonté, celui-c a quitté Bissau début décembre.

Le gouvernement bissau-guinéen accusait Joseph Mutaboba d'être favorable aux autorités renversées lors du putsch d'avril.

Le nouveau représentant de Ban Ki-moon devrait oeuvrer dans un climat difficile pour relancer une Guinée-Bissau confrontée à une instabilité politique et militaire chronique dans laquelle l'armée joue un rôle prépondérant, renforcée par le trafic de drogue.