Blé Goudé inculpé par la justice ivoirienne

Charles Blé Goudé a été présenté à un juge d’instruction qui l’a inculpé et mis sous mandat de dépôt.

Les chefs d’inculpation sont « crimes de guerre, assassinat, vol en réunion, dégradation et destruction de biens d’autrui.

Ces précisions ont été données dans un communiqué du gouvernement lu à la télévision nationale.

Pour l’instant, rien n’a été dévoilé sur le lieu de son incarcération, mais certaines sources indiquent qu’il pourrait avoir été envoyé au Nord du pays, où d’autres prisonniers pro-Gbagbo sont incarcérés depuis la fin de la crise postélectorale.

Vendredi, jour de son arrivée en Côte d’Ivoire, un autre communiqué indiquait que l’arrestation de Charles Blé Goudé et son extradition avaient été effectuées dans le cadre de la procédure de la justice ivoirienne.

Elle avait en effet émis un mandat d’arrêt international en 2011 à l’encontre du leader des jeunes patriotes.

Les autorités n'ont que peu communiqué sur cette affaire.

Cela pourrait être motivé par des raisons de sécurité; Charles Blé Goudé avait une grande audience auprès des Jeunes Patriotes et des pro-Gbagbo.

Pourtant, des arrestations et extraditions d’autres proches de l’ancien président Gbagbo les mois précédents avaient fait l’objet d’une forte communication de la part des autorités.

Cependant, si le Front Populaire Ivoirien (FPI), le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo déplore cette arrestation, il affirme être serein, à l’instar du COJEP, l’organisation dont Blé Goudé était le président.

De leur côté, les avocats de Charles Blé Goudé estiment que son extradition éclair en 24h est illégale.

Certains de ses défenseurs parlent aussi de la Cour Pénale Internationale, mais pour l’instant la CPI n’a émis aucun mandat d’arrêt contre lui.

Le leader des Jeunes Patriotes pourrait donc être jugé en Côte d’Ivoire