Des explosifs désamorcés à Gao

Des éléments de l'armée francaise en faction à Gao
Image caption Des éléments de l'armée francaise en faction à Gao

Les démineurs de l'armée française ont neutralisé 600 kilogrammes d'explosifs et des composantes servant à la fabrication d'une bombe artisanale à Gao, dans le nord du mali.

Ces éléments ont été découverts dans une maison qui servait de fabrique de bombes artisanales au Mujao qui occupait la ville avant l'arrivée des troupes franco-maliennes.

Selon un correspondant de la BBC à Gao, les démineurs ont notamment récupéré des bidons contenant des produits chimiques et des fils destinés à faire désamorcer les explositifs.

Par ailleurs, le capitaine Amadou Haya Sanogo, chef des putschistes ayant renversé en mars 2012 le président malien Amadou Toumani Touré, a été officiellement investi à la tête d'un comité de réforme de l'armée.

Il avait été nommé par décret présidentiel le 8 février dernier, mais ce qu'aujourd'hui que son investiture est intervenue.

Il faut dire que c'est le coup d'Etat du 22 mars 2012 qui avait précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda.