Le premier ministre tunisien démissionne

Hamad Jebali a déclaré qu'il respectait ses engagements.
Image caption Hamad Jebali a déclaré qu'il respectait ses engagements.

Le Premier ministre tunisien Hamad Jebali a annoncé sa démission mardi après avoir échoué dans sa tentative de former un gouvernement apolitique dont l'objectif était de sortir le pays de la grave crise.

Dans une déclaration en direct à la télévision, il a déclaré avoir tenu sa promesse de démissionner s'il ne parvenait pas à former un gouvernement de technocrates.

Hamad Jebali a fait cette annonce après un entretien avec le président Moncef Marzouki.

Jebali est en conflit avec son propre parti, Ennahda, après avoir annoncé qu'il formerait un gouvernement apolitique. Cela faisait suite à l'assassinat de l'opposant Chokri Belaid, tué par balle alors qu'il venait de quitter son domicile.

Sa mort a plongé la Tunisie dans la crise politique la plus grave depuis la révolte de 2011 qui avait abouti à la chute de Ben Ali.

Hamad Jebali a demandé à ses ministres "d'expédier les affaires courantes".