Affaire Pistorius: l'enquêteur remplacé

  • 21 février 2013
La défense marque des points en attendant l'audience de vendredi.
La défense marque des points en attendant l'audience de vendredi.

La police sud-africaine a annoncé que l'enquêteur dans l'affaire Pistorius a été remplacé par un autre, plus expérimenté. Vineshkumar Moonoo a été désigné, puis présenté lors d'un point presse ce jeudi.

La police a confirmé que Hilton Botha, qui menait l'enquête, était sous le coup d'une inculpation pour tentatives de meurtre, après une fusillade en service en 2011.

Le dossier d'enquête interne a été clos avant d'être rouvert.

Hilton Botha avait publiquement admis qu'il y avait des failles dans son enquête concernant le meurtre de Reeva Steenkamp, la petite amie du champion paralympique. "Je suis sûr que ça aurait pu être mieux mené", a-t-il dit.

Ce qui semble doper la défense qui parle d'enquête bâclée et continue de réclamer la libération, sous caution, de son client.

Ce remplacement du chef enquêteur est considéré par beaucoup d'observateurs comme un coup dur pour l'accusation.

En réaction, le parquet sud-africain a déclaré que "c'est dans l'intérêt de la crédibilité de la justice".

Le juge doit annoncer sa décision vendredi sur cette demande de libération sous caution introduite par les avocats de Pistorius.

Il doit évaluer les risques de troubles à l'ordre public ainsi que les risques de fuite de l’athlète.