Un mort par balle en Guinée

  • 2 mars 2013
Guinée manifestations
Image caption L'opposition guinéenne exige des législatives libres et transparentes

Un homme d'une quinzaine d'années est décédé samedi à Conakry, la capitale guinéenne.

Il avait été blessé vendredi, par une balle tirée par les forces de l'ordre, selon plusieurs sources.

Depuis mercredi, Conakry est régulièrement le théâtre d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants de l'opposition qui réclament des garanties de transparence pour les élections législatives prévues le 12 mai.

Le bilan de ces trois jours d'émeutes est de 3 morts et plus de 200 blessés, dont plusieurs par balles.

Selon le gouvernement guinéen, un policier a été tué et 68 autres blessés.