RCA: la Seleka prend Bangassou

  • 12 mars 2013
Image caption Des rebelles de la Seleka en position de contrôle, à 12 km de Damara, en janvier 2013

La ville de Bangassou, située à plus de 600 km au sud-est de Bangui la capitale, est désormais sous le contrôle des rebelles de la Seleka.

Il s’agit d’une prise stratégique, rendue possible par la faible capacité de résistance de l’armée centrafricaine qui a rapidement évacué la ville.

Les Forces Armées Centrafricaine se sont repliées sur la localité de Rafaï plus à l’est.

A l’heure actuelle, la liaison téléphonique vers la ville est coupée.

Aucun bilan officiel n’est disponible sur les pertes en vies humaines lors de cette prise, mais plusieurs sources évoquent des morts des deux côtés, et parmi la population civile également.

Depuis le lancement de l’offensive de la Seleka en décembre dernier, Bangassou vivait dans une situation de blocage, avec l’impossibilité d’entrer ou de sortir de la ville par la route.

Les autorités n’ont pas encore réagi à l’annonce de cette prise de contrôle.

Le ministère de la défense est dirigé par le chef de la Seleka, Michel Dotodja, depuis les accords de Libreville signés en janvier dernier.

Dotodja est absent du pays pour des raisons de santé.

Cette reprise des hostilités intervient alors qu’une partie de la rébellion a dénoncé les accords de Libreville et signifié son refus de cantonner les troupes.

Elle exige toujours la libération des prisonniers politiques et le départ des forces sud-africaines