Bosco Ntaganda se rend

  • 18 mars 2013
Image caption Bosco Ntaganda en janvier 2009.

Bosco Ntangada, ex-général de l'armée de RDC, recherché par la CPI, est à Kigali, la capitale rwandaise, où il s’est rendu à l’ambassade américaine.

L'information a d'abord été annoncée sur Twitter par la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo: “nous avons appris aujourd’hui que Bosco Ntaganda est entré au Rwanda et s’est rendu à l’ambassade américaine à Kigali”.

Le département d'Etat américain a confirmé quelques heures plus tard la reddition du général rebelle.

Selon le département d'Etat, Bosco Ntaganda aurait demandé à être remis à la Cour pénale internationale à La Haye.

Le général Ntaganda est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre en RDC.

Réintégré en 2009 dans l'armée régulière de RDC, il a de nouveau fait défection en avril 2012.

Il est accusé par de nombreux experts de jouer un rôle de premier plan au sein de la rébellion du M23, lancée en mai 2012 dans l'est congolais.

L'est de la RDC vit depuis des décennies au rythme de rébellions, mutineries et guerres régionales.

Depuis près d'un an, la reprise des combats dans le Nord-Kivu a fait, selon l'ONU, quelques 500.000 déplacés.

Lire plus