Mandela peut ‘‘respirer sans difficultés’’

  • 30 mars 2013
Mandela avait contracté une tuberculose dans les années 1980 durant sa détention à Robert Island.

Nelson Mandela peut respirer sans difficultés, annonce la présidence, au troisième jour de son hospitalisation pour une infection pulmonaire.

L’ancien président sud-africain va mieux et réagit au traitement, précise le communiqué de la présidence sud-africaine.

On ne sait pas combien de temps il va rester à l’hôpital.

Nelson Mandela qui souffre d’une infection pulmonaire avait été admis à l’hôpital mercredi, après une rechute.

L’ancien président sud-africain avait contracté une tuberculose dans les années 1980 alors qu’il était en détention dans la prison de Robert Island.

Une maladie qui a dû laisser des séquelles sur le héros de la lutte anti-apartheid, âgé de 94 ans.

Ce séjour médical est le quatrième du genre au cours des deux dernières années.

Premier président noir de son pays - 1994 à 1999 – Nelson Mandela est considéré comme une icône nationale.

L’évolution de son état de santé est suivie avec attention par les Sud-Africains qui prient pour son rétablissement.